Vous êtes ici : Accueil >> Actualités

Challenge ASAVE - Circuit de CHARADE

Dans des conditions météo radicales, le Trophées Historiques des Circuits à Charade s’est déclinée au fil de dix courses successives. Soit autant d’occasions de rappeler combien le circuit du Pays-de-Dôme demeure un lieu magique pour les pilotes de toutes générations…

Laurent LAISNE du RCVHS participait à cette épreuve avec sa Golf GTi.


Résumé de l’épreuve :

En guise de bouquet final, le Challenge Asavé a de nouveau lâché ses GT/Tourisme à l’assaut du tracé auvergnat pour une course encore riche en péripéties.

A la faveur de la grille de départ inversée pour les 8 premiers de la course 1 (une coutume à l’Asavé !), Alain Pagès (Porsche 911) est parvenu à boucler le premier tour en tête avant de laisser, le plus logiquement du monde, Patrick Andréoli (Porsche 911) et Claude Boissy (Escort RS Cosworth) se disputer la victoire.

Un match remporté de main de maître par ce dernier, qui a ainsi trouvé matière à se consoler de ses déboires des autres courses, en Asavé comme en Groupe 1. Solide troisième, Alain Pages a fini par distancer Michel Mondy-Frances (Alpine A110) et Guillaume Colinet (Alfa GTAm), constamment à la lutte.

Les autres Alpine de Jean-Marie Bracq, Claude Provost et Jean-Claude Chervier terminent à la suite, en conclusion d’un week-end marqué par une forte participation des légendaires Berlinettes dieppoises.

- Voir les classements ci-dessous.


- Laurent LAISNE :

Premier meeting de la saison, vu les modifications sur la voiture une séance d’essais privés s’impose : résultat, la golf talonne sérieusement en appui et la direction a énormément de jeu par contre côté moteur et frein .... un régal.

Intervention et remplacement des suspensions arrières, nouvelle séance d’essais privés, la voiture se comporte mieux en appui, par contre le jeu dans la direction est trop important, après vérification ce sont les cannelures du double cardan de liaison entre colonne et crémaillère qui sont usées.

Dans ces conditions, il faut envisager de ne pas courir, ici a Charade les murs sont trop prés de la piste, la moindre sortie de route peut etre fatale à la voiture. Je décide d’inverser le double cardan… ca tiens mieux et moins de jeu, reste le jeu du cardan lui-même, pas top pour la précision du pilotage mais en gérant je pourrais courir.


Essais qualificatifs, il tombe des trombes d’eau, a 7 endroits sur la piste c’est un ruisseau qui traverse toute la piste.

Après deux tours a se trainer dans le flot des voitures mon pare brise est si embué que je ne vois pas a 10m, impossible de voir les points de corde et encore moins les ruisseaux et flaques.

Le risque d’aquaplaning est si intense et les murs si prés que je décide de ne pas persister, peu importe ma place sur la grille, ne pas casser la voiture est essentiel (un de mes collègues du challenge est parti en aquaplaning et a cassé la Pantera…).

-  Bilan position 20 sur la grille sur 25 !!!!!


Course 1 : en plus de partir a la place 20 je rate mon départ, et me place mal sur le premier virage, coincé a l’extérieur tout le monde me passe, me voila dernier…

5 tours derrière l’Alpine de BARRAL LALLOUE a essayer de passer mais celui-ci ne s’occupe guère de moi et coupe toutes les trajectoires, bref, 1 minute de perdue de plus … une fois l’alpine passée, je remonte deux autres alpines, et je compte les collègues rangés sur les cotés.

-  Position finale 15ème. Une course a oublier.


Course 2  : je pars en position 15, mais je sais que 100m après le départ, BOISSY et LELANDAI qui ont abandonné course 1 m’auront repassés, que peut faire une golf face aux accélérations d’une Porsche RSR ou d’une Ford RS 2000 moteur Cosworth BDA, sinon chopper un rhume quand ils la doublent ?.

Cette fois ci je fais un départ correct, mais pas suffisant pour doubler la MGB que je m’étais fixé et l’Alpine partie en 14ème.

Le combat démarre avec l’Alpine, je suis encore un peu novice et je mets toujours trop de temps a doubler, bref 6 tours plus tard c’est fait, mais plus de MGB en ligne de mire.ma direction est floue, mes pneus qui ont 3 meetings commencent a montrer leur limite, bref, pas de risque inutiles, gestion simple pour garder ma place et rester sur la piste, le but est de finir et ramener entière la voiture pour SPA dans un mois.


-  Résultat final 11ème au scratch et 3ème en catégorie tourisme compétition (les 3 seuls rescapés des deux courses !!! dans cette catégorie)

Compte tenu des conditions, même si je suis déçu car j’ai tourné moins vite qu’en 2012, l’important était de marquer quelques points et de ne rien casser

On verra la suite a SPA avec une direction qui n’a pas de jeu….

A bord de la Golf GTi... enrhumé au départ

 

Téléchargements