Vous êtes ici : Accueil >> Actualités

60ème Rallye Neige & Glace

Cette très belle épreuve hivernale avec 110 engagés remportée par Jean-Pierre Vandewauwer et Julien Paisse, regroupait cette année 7 équipages du RCVHS.

Au bout de près de 1.000 kilomètres parcourus en l’espace de quatre jours sur la neige et la glace, Michel CARVALHEIRO et Cédric JUHANTET sur une magnifique LANCIA Delta Intégrale HF se positionnent à la 20ème place.

Ils devancent l’équipage CONSTANTIN - JEGAT sur Porsche Carrera 3.00, placé à la 16ème place au départ de la 4ème et dernière boucle mais qui fut fortement handicapé par un autobloquant HS.

Téléchargez le Classement


Leurs commentaires :


JPEG - 102.2 ko
Lancia Delta HF - Michel CARVALHEIRO

- Michel CARVALHEIRO et Cédric JUHENTET :

Nouveau binôme, nouvelle voiture, nouveau rallye c’étais la « fête » des premières !! pour cette 60 éme Edition du neige et glace.

Dimanche 2 février :

Départ du musée de l’aventure Peugeot pour les vérifs et première tuile ! les deux sondes du trip hs ! heureusement Danny Bonnefois nous dépanne, remontage à la hâte, passage aux contrôles, tout est ok ,ouf !!

20h57 départ de nuit pour les deux premières zr, le public est présent et le brouillard aussi !

Pas de neige dans les deux premières spéciales mais un brouillard à couper au couteau, agrémenté de plaques de verglas surtout dans la deuxième, ce qui laissera déjà quelques concurrents en mauvaise posture. Pour notre part, on s’en sort plutôt bien avec une 20ème place au général.

Lundi 3 février :

Départ de la deuxième étape avec 6 spéciales au programme... Ca sera notre journée « sans » !

La première spéciale se passera sans difficulté majeure, par contre la deuxième !!... une erreur de navigation nous emmène faire une balade d’environ 5km dans la foret jurassienne ! (Il est ou le panneau 7 tonnes ?? demi-tour et gaz) ça marche fort une delta intégrale, hein Cédric !!

Après l’erreur de nav, celle de pilotage, qui nous vaudra une embrassade dans les fesses de la Volvo de nos amis belges !! grrr ! résultat des courses un parechoc !... une deuxième erreur en fin de journée pour en terminer avec ce lundi maudit ! Résultat 48ème au général ! aie.

Mardi 4 février :

3ème étape avec 6 spéciales au programme. Belle journée ensoleillée que ce mardi avec de très beau paysage et de belles routes et quelques frayeurs !!

Petite pause-café aux rousses, passage par le pic de l’aigle ,Oyonnax etc… Nous remontons a la 38ème place au général.

Mercredi 5 février :

4ème et dernière journée du rallye, 6 spéciales. Cette dernière étape sera la plus prolifique, mais pas la moins dure, loin de la !!!

Patrick Zaniroli nous avait promis de la neige et il y en a eu, et beaucoup, notamment dans les deux dernières spéciales, quel régal !! après tout on était venu pour ça !!

Il aura fallu attaquer dans cette dernière journée et quelques fois prendre certains risques pour essayer de remonter et de ne pas se faire décrocher au classement, cela payera puisque nous gagnerons 18 places pour finir 20ème au classement final.

Pour terminer, un grand merci à mon navigateur (Cédric Juhentet) qui pour une première à droite a fait un super boulot, aux organisateurs du neige et glace pour leur gentillesse, les tracés et les paysages magnifiques et surtout la convivialité qui règne tout au long de l’épreuve avec tous les autres concurrents

Rdv l’année prochaine……


JPEG - 74.9 ko
BMW 2002 - Henri DORE et Valérie ROQUETTA-DORE

- Henri DORE et Valérie ROQUETTA-DORE :

"La première nuit du rallye Neige et Glace, cela a été surtout Brouillard et Glace. Dans la 2ème spéciale de la nuit, une souche a traversé devant la 2002 dans un grand gauche... nous avons pu ressortir facilement de ce mauvais pas, mais le spoiler et le coffre à l’arrière (la voiture a rebondi sur un arbre) ont pris cher.

Le lendemain pour la 2ème étape, grand soleil sur la neige, mais trois sorties de route plus tard, avec le spoiler et les anti-brouillard définitivement HS, nous avons émis l’hypothèse que le rallye était sponsorisé par le syndicat des carrossiers de France.

Alors, pour la 3ème étape, alors que certains cherchaient la glace sous la neige, nous avons trouvé le filet de boeuf sous les morilles et avons profité des magnifiques paysages de la région.

Nous repartons du rallye avec la conviction que la BMW 2002 n’est définitivement pas faite pour ce genre d’épreuve !"


JPEG - 123.5 ko
Porsche Carrera 3.0 - Didier CONSTANTIN et Philippe JEGAT

- Didier CONSTANTIN et Philippe JEGAT :

"Un petit retour sur le neige et glace toujours aussi bien reçu dans le Doubs avec la neige au rendez vous,

Départ du musée Peugeot de Sochaux avec une étape de nuit avec trois ZR dans le brouillard et de la glace dans la 3.

Le lundi un parcours sympa avec une équerre verglacé avec beaucoup de sorties pour nous, petite remontée de 11 places.

Le mardi encore de la neige a gogo et quelques frayeurs dans la ZR 11 un tête à queue dans une épingle a gauche, on repart avec du mal (l’autoblocant fatigue....) je vois mon ami Eric posé sur un tas de neige, ainsi qu’une Y 10, une Kadett, une XM d’un spectateur, et à la sortie d’un virage un kangoo des gendarmes ...... en travers de la route ...... contrôle de papiers en pleine ZR... Philippe les prévient qu ’il y a 80 voitures derrière ...... après réflexion, il me redonne mon permis et gaz .... 5 secondes de retard a l’arrivée.

Dans la ZR 13 Eric en panne .... je l’accroche et le gare dans une épingle on remonte 6 places au général mais notre ami Eric abandonne dommage.

Mercredi journée dans le Doubs avec une derniere ZR fatale 20 cm de poudreuse sans autoblocant on perds des places, 25 ème c’est déjà pas mal."


JPEG - 85.6 ko
R5 GT Turbo - Eric LEFORT et Alain LESIEUR

- Eric LEFORT et Alain LESIEUR :

"Une nouvelle épreuve pour nous, avec une nouvelle auto ... mais comme certain disent... "qui part en Renault revient en vélo", ce qui fut malheureusement le cas, à cause d’un disque d’embrayage explosé.

Toutefois cette épreuve nous a permis de découvrir le fonctionnement de cet engin surprenant avec son "petit" turbo, car en dessous de 2000 Tours ça ratatouille, entre 2000 et 4000 c’est normal et par contre après 4000 .... c’est un gros coupe de pied aux ..... !!! Pas très "fun" sur la neige....

... et évidemment, à force de faire le c... on finit par gagner.

Avec à la clef un grand moment de solitude, planté tout seul dans un mur de poudreuse jusqu’au portières...heureusement un 4X4 land nous a remis sur la route, sinon il fallait attendre la fonte des neiges.

Enfin un grand merci à notre ami Didier, juste derrière nous, qui nous à "gentiment ranger" en dehors de la route lors de notre panne .... car sans lui je pense que nous aurions fait un peu "bouchon" dans la spéciale la où nous étions stoppé !.

Malgré nos déboires, nous nous sommes bien amusés, mais pas assez longtemps..."